Évaluation des espèces sauvages du COSEPAC : les espèces sauvages candidates

Détermination des espèces sauvages candidates

Le Canada abrite une grande diversité d’espèces. La première étape du travail du COSEPAC consiste à choisir, parmi ces milliers d’espèces sauvages, lesquelles courent le plus grand risque de disparition du pays ou de la planète et sont donc candidates à une évaluation plus détaillée par la préparation d’un rapport de situation du COSEPAC.

On entend par espèces sauvages candidates les espèces qui n’ont pas encore été évaluées par le COSEPAC et qui ont été désignées par les sous-comités de spécialistes des espèces (SSE) ou par le sous-comité des connaissances traditionnelles autochtones (CTA) comme espèces candidates à une évaluation détaillée de leur situation, à la lumière d’information suggérant que celles-ci courent un risque d’être en péril. Les espèces sauvages de la catégorie « non en péril » ou « données insuffisantes » peuvent être incluses à la liste des espèces candidates si de nouvelles informations indiquent qu’elles courent un risque d’être en péril.

Chaque SSE dresse et met à jour chaque année une liste des espèces sauvages candidates qu’il considère menacées de disparition du pays ou de la planète. Les espèces sauvages sont choisies à partir de plusieurs sources : liste des « espèces possiblement en péril » du Programme de surveillance de la situation générale des espèces sauvages au Canada, information tirée d’autres processus de surveillance ou d’évaluation intergouvernementaux, gouvernementaux ou internationaux (UICN et ABI, par exemple), systèmes de classement présentés dans les publications scientifiques et connaissances spécialisées des membres des SSE, du Sous-comité des CTA et du COSEPAC.

Admissibilité des espèces sauvages candidates

L’admissibilité de chaque espèce sauvage candidate est évaluée par le COSEPAC. Pour être admissibles, les espèces devront répondre à certains critères concernant la validité taxinomique, l’origine indigène, la régularité de leur présence et la dépendance à l’habitat canadien (tableau 1). Dans les cas où une désignation séparée inférieure au niveau de l’espèce est souhaitable, une justification doit être fournie conformément aux Lignes directrices pour reconnaître les unités désignables.

L’évaluation initiale de l’admissibilité d’une espèce sauvage candidate pour une évaluation par le COSEPAC est effectuée par les coprésidents des SSE, en consultation avec les membres de leur SSE. Ultimement, le COSEPAC examine et établit l’admissibilité des espèces, ce qui constitue la première étape dans la détermination du statut des espèces.

Évaluation de la priorité relative des espèces sauvages candidates

Le COSEPAC s’efforce d’accorder une attention prioritaire aux espèces sauvages qui courent le plus grand risque de disparition du pays ou de la planète dans leur aire de répartition au Canada. Les espèces candidates admissibles sont classées en ordre de priorité et inscrites aux listes des espèces sauvages candidates des SSE à l’aide d’un système de tri « brut ». Ce type d’analyse combine les degrés de risque apparent et les considérations relatives à la distinction taxinomique, à la répartition mondiale et à la proportion de l’aire de répartition située au Canada pour grouper les espèces sauvages en catégories de priorité semblable. Chaque SSE classe ses espèces sauvages candidates en trois groupes de priorité. Les espèces sauvages du groupe 1 ont le degré de priorité le plus élevé pour ce qui est de leur évaluation par le COSEPAC. Les espèces sauvages que l’on soupçonne disparues du pays sont également incluses dans ce groupe. Les espèces sauvages des groupes 2 et 3 ont respectivement un degré de priorité moyen et faible en ce qui concerne leur évaluation par le COSEPAC. Les espèces sauvages qui ne nécessitent pas d’évaluation sont exclues. Les groupes de priorité de la liste des espèces candidates des SSE seront examinés et mis à jour sur une base régulière par le SSE.

Les aspects particuliers de la façon dont sont classées les espèces sauvages dans les trois groupes de priorité (c’est-à-dire les critères qui ont le plus d’influence) varient d’un SSE à l’autre, en fonction des différences dans les cycles vitaux des espèces et de l’information disponible. Seuls les facteurs biologiques servent à fixer le niveau de priorité des espèces sauvages; les problèmes logistiques, tels que la disponibilité prévue de rédacteurs de rapports et de connaissances détaillées appropriées, ne sont pas pris en compte à ce stade.

Les espèces hautement prioritaires inscrites aux listes d’espèces candidates des SSE sont examinées et classées par le COSEPAC, et sont inscrites en conséquence à la Liste des espèces candidates du COSEPAC. Le COSEPAC fonde son classement sur des données d’établissement des priorités soumises par chaque SSE (Critères d’établissement des priorités élaborés par le COSEPAC pour classer les espèces sauvages). La Liste des espèces candidates du COSEPAC identifie les espèces sauvages candidates hautement prioritaires nécessitant un rapport de situation. Les espèces inscrites sur cette Liste incluent celles qui n’ont pas encore été évaluées par le COSEPAC et celles dans les catégories « non en péril » ou « données insuffisantes », si de nouvelles informations indiquent qu’elles courent un risque d’être en péril.

À propos de nous

Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) est un comité consultatif indépendant qui agit auprès de la ministre fédérale de l’Environnement et du Changement climatique et qui se réunit deux fois par année pour évaluer la situation des espèces sauvages menacées de disparition. Ses membres, des experts de la biologie des espèces sauvages provenant du milieu universitaire, de la fonction publique, d’organisations non gouvernementales et du secteur privé, sont chargés de désigner les espèces sauvages qui risquent de disparaître du Canada.

Secrétariat du COSEPAC

Service canadien de la faune
Environnement et Changement climatique Canada
351, boul. St-Joseph, 16e étage
Gatineau Québec K1A 0H3

Courriel : cosewic-cosepac@ec.gc.ca